Investir dans l’immobilier en France pour préparer sa retraite

Les français non-résidents sont de plus en plus nombreux ! Près de 2.5 millions de Français sont établis hors de France, en augmentation constante chaque année. La plupart des expatriés sont aujourd’hui en contrat local, des professions libérales ou des entrepreneurs, et ne cotisent plus pour leur retraite en France. Assurer sa retraite est donc devenu primordial pour ces français de l’étranger. Un sujet qui revient donc très souvent dans les discussions entre expatriés de la Communauté de confiance Immoneos est celui de la préparation de la retraite.

L’immobilier est en effet un investissement sur le long terme et peu risqué. Car la valeur de l’immobilier augmente avec le temps. Ensuite, c’est une capitalisation à crédit. En effet, dans la majeure partie des cas, les expatriés peuvent acheter à crédit (voir ici l’étude d’Immoneos sur les taux accordés par les banques en France aux non-résidents), c’est donc la banque qui finance le bien, et les loyers perçus remboursent le prêt. 
Il existe 3 grandes  solutions pour arriver à se constituer un patrimoine  via l’immobilier, qui est une vraie valeur refuge pour les résidents, comme pour les non-résidents. 

L’investissement locatif meublé dans l’ancien

L’investissement immobilier dans l’ancien en vue de mettre le bien en location meublée est particulièrement interessant:

  • Les revenus locatifs en meublé sont souvent supérieurs à ceux de la location nue.
  • Le bail meublé est d’un an renouvelable, ce qui vous permet de disposer du bien quand vous le souhaitez.
  • La location meublée bénéficie d’un régime fiscal très intéressant , via les statuts LMNP ou LMP. Pour plus d’informations, référez-vous au dossier d’Immoneos, la communauté de confiance des expatriés pour l’immobilier:  Aucun impôt sur vos revenus locatifs: c’est à la portée de tous

L’investissement immobilier en nue-propriété

Malgré son nom un peu barbare, l’achat en nue-propriété est sans aucun doute l’investissement immobilier le plus sûr et le plus avantageux dans le secteur immobilier. Il fonctionne ainsi:

  • Vous achetez la nue-propriété d’un bien à un prix largement inférieur à sa valeur marché. 
  • Vous n’avez pas l’usufruit du bien. L’usufruitier est l’institutionnel ou le bailleur social, qui perçoit les loyers et  qui en contrepartie, va s’occuper de la gestion du bien et des travaux d’entretien.
  • En contrepartie, vous louez le bien à un institutionnel ou à un bailleur social pendant une certaine durée (10-20 ans en général), et durant cette période, vous ne percevrez pas de revenus locatifs.

L’avantage pour vous est d’acquérir un bien avec une décote de 40% environ, et de n’avoir aucune responsabilité de gestion du bien, ni aucun frais (assurances, taxes, travaux etc.). Vous ne gérez pas non plus les vacances locatives. Et comme vous ne percevez aucun revenu locatif, vous n’êtes pas assujetti à L’IFI. Évidemment au terme de la période de démembrement, l’usufruit du bien vous revient et vous disposez totalement du bien. 

L’achat en nue-propriété  est donc une option intéressante pour capitaliser pour la retraite à un coût réduit et sans fiscalité.

La SCPI

Une Société Civile de Placement en Immobilier (SCPI) est un véhicule de placement dans l’immobilier dont le  principe est d’investir dans des parts d’immeubles d’où son nom d’investissement « Pierre Papier ». Ainsi, les loyers proviennent d’un grand nombre d’immeubles commerciaux loués par la Société Civile de Placement Immobilier, et votre quote-part est généralement perçue tous les trimestres. 

Bien sur, vous souscrivez à un emprunt (souvent à taux avantageux), comme pour un investissement immobilier locatif classique, et vos revenus locatifs rembourseront les échéances. 

L’investissement à crédit dans une Société Civile de Placement Immobilier est donc un moyen qui peut être intéressant et qui est accessible aux expatriés pour préparer leur retraite.

Voici donc 3 belles options pour investir dans l’immobilier en France en vue de préparer votre retraite. Le choix de l’une ou l’autre de ces possibilités doit être considéré en fonction bien sur aussi de votre situation particulière, vos objectifs et votre budget.

Cet article a été écrit en collaboration avec Immoneos : vous pouvez rejoindre le groupe Facebook d’Immoneos, la de confiance entre investisseurs expatriés immobilier. Cette communauté d’entraide regroupe plus de 12,000 expatriés français du monde entier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :